Il est la conséquence des dysfonctionnements des fonctions cognitives : troubles de l’attention, de la mémoire, de l’adaptation au changement, du langage, des identifications perceptives et des gestes. Le handicap cognitif n’implique pas de déficience intellectuelle mais des difficultés à mobiliser ses capacités.

Exemples : aphasie, syndrome mnésique, syndrome dysexécutif…

  • like it?
  • 23 juin 2016Date:
  • Author:
More sharing options